Comme méditer : apprenez dès maintenant simplement.

Utilisée dans le contexte religieux, médical ou dans un but de développement personnel, la méditation est un concept à la mode depuis bien des siècles. Son efficacité n’est plus à prouver.

D’ailleurs, pas besoin d’être à la quête d’un éveil spirituel, d’un traitement pour un problème pour s’initier à l’apprentissage de la méditation. Elle peut vous servir en toutes circonstances, une raison légitime d’apprendre à la pratiquer.

La méditation : qu’est-ce que c’est ?

Le mot méditation lui-même est issu du latin “meditare” dont la signification littérale est “contempler”. La méditation peut donc être assimilée à une pratique qui a une connotation à la fois spirituelle et médicale.

En un mot, elle permet à son pratiquant d’attirer vers lui des ondes positives pour sa santé physique, psychique et mentale. En permettant à celui qui la pratique de lâcher-prise. De plus, elle apaise aussi ses pensées, contribuant ainsi à sa paix intérieure.

C’est un outil employé dans de nombreuses religions pour faciliter l’atteinte de l’éveil spirituel. Il s’agit notamment de l’hindouisme et du bouddhisme.

Elle occupe une place particulière dans ces deux religions. En tant qu’outil, la méditation est aussi employée dans le cadre médical, en l’occurrence dans le cadre des thérapies pour personnes souffrant de troubles psychiques. On la retrouve également en développement personnel.

Origine de la méditation

Les origines de la méditation remontent à plusieurs années, plus précisément à quatre millénaires en arrière. Des fouilles archéologiques menées dans des grottes indiennes ont permis aux chercheurs de découvrir des fresques d’hommes en posture de méditation.

C’est une preuve tangible que la méditation n’est pas une pratique récente, mais plutôt très ancienne. D’ailleurs, les toutes premières preuves écrites concernant l’existence de la méditation remontent à 500 avant J-C.

La méditation a connu plusieurs courants. Chez les bouddhistes, la méditation est devenue une pratique incontournable depuis que Bouddha, précurseur du bouddhisme, est parvenu à l’illumination grâce à cette pratique sous « l’arbre de la Bodhi ».

C’est l’origine de la méditation dans la religion bouddhiste, telle qu’elle est connue. Du coûté de l’hindouisme, elle est apparue au IIe siècle av. J.-C., notamment dans les Yoga Sûtras de Patanjali.

Aujourd’hui, la méditation a été vulgarisée. Ce n’est plus l’apanage de quelques religions ou des peuples asiatiques. C’est un art ouvert et accessible à tous.

Bienfaits de la méditation

La méditation compte aujourd’hui des centaines de millions de pratiquants dans le monde entier. Cela démontre à quel point elle est utile et bienfaisante. Elle permet de calmer et de faire disparaître les pensées négatives, vous amène à vous concentrer sur le moment présent en vous détachant des souvenirs qui vous freinent.

La méditation est un excellent outil qui vous aide à lâcher-prise, à vous détendre et à retrouver la paix intérieure. Si vous êtes préoccupé par des soucis, des inquiétudes qui vous empêchent de vous concentrer, la méditation saura vous amener à retrouver votre concentration et l’équilibre qu’il vous faut.

Avec cette méthode, vous êtes plus susceptible de vous débarrasser du stress, de vos angoisses, de phobies ou de tout autre trouble psychique qui vous accable. Vivre dans la négativité n’est pas véritablement une situation qui vous avantage.

Pour retrouver la positivité, la méditation est la seule alternative qui offre une grande assurance sans constituer le moindre danger. Elle favorise la créativité, vous permettant ainsi d’exprimer le génie qui sommeille en vous. Très utilisée en développement personnel, elle favorise la restauration ou encore le développement de la confiance en soi.

Pour finir, la méditation a une forte incidence sur le plan spirituel. Elle permet à ses pratiquants d’accéder à l’éveil ou d’atteindre un niveau élevé de clairvoyance.

Comment méditer et apprendre à méditer ?

La méditation est une pratique qui nécessite beaucoup d’entraînement. Mais pas d’inquiétude si au début vous ne vous y prenez pas bien.

Pour commencer, vous pouvez vous limiter à des séances de quelques minutes et évoluer progressivement. D’ailleurs, il est important de préciser qu’il existe différentes techniques de méditation. À vous de choisir celle qui vous convient le mieux.

La méditation en pleine conscience

C’est sans doute la technique la plus populaire de la méditation. Elle est non seulement très aisée à mettre en œuvre, mais également très adaptée pour les personnes qui ont du mal à se concentrer.

Une fois que vous êtes dans une posture confortable, vous essayez de vous focaliser sur l’instant présent, sur ce qui vous anime, vos émotions, les bruits externes, votre respiration, etc. Une pratique régulière de cette forme de méditation vous enseigne la reconnaissance.

La méditation transcendantale

C’est une technique de méditation assez poussée, généralement pratiquée par les personnes ayant une certaine expérience. Cette forme de méditation a beaucoup plus une connotation spirituelle puisqu’elle fait intervenir la récitation de mantras. C’est sur celle-ci que se portera votre attention afin de canaliser vos pensées. Une séance de méditation transcendantale dure en moyenne 20 minutes.

La méditation active

Si vous ne parvenez pas à rester immobile longtemps, la méditation active est la technique qu’il vous faut. Ici, vous pouvez méditer tout en étant en plein mouvement, même en dansant. Il vous suffit de laisser votre corps s’exprimer sans chercher à le contrôler.

Quand faut-il méditer ?

En principe, il n’y a pas un moment en particulier pour faire de la méditation. Même si le moment favori de nombreuses personnes est le soir, juste avant le coucher, il est possible de méditer à n’importe quel moment de la journée. Vous pouvez même le faire au travail ou dans un jardin.

En plus, il est recommandé de méditer de façon régulière si vous souhaitez réellement bénéficier de ses bienfaits. Il est préférable de le faire pendant quelques minutes tous les jours qu’une heure toutes les semaines.

Quelques astuces pour faciliter la méditation

La méditation est avant tout une question de concentration. L’idéal est donc de vous installer dans un cadre calme et apaisant. Mettez-vous à l’abri des bruits dans un endroit où vous ne serez pas interrompu.

Par ailleurs, vous n’avez pas besoin de matériels pour méditer. Néanmoins, il existe quelques accessoires qui peuvent vous faciliter la tâche. C’est le cas par exemple des bracelets bouddhistes qui vous aident à vous concentrer et à réciter vos mantras.

Vous pouvez aussi vous procurer un coussin de méditation. Cet accessoire vous permet de vous asseoir confortablement pour mieux vous concentrer sur la méditation. Les coussinets de méditation, la bougie, la couverture de méditation sont autant de matériels qui pourraient se révéler utiles.