Tout savoir sur le hygge

Il arrive parfois que certaines traditions ou cultures propres à un peuple se répandent. C’est le cas du hygge, un art de vivre danois qui, depuis quelques années, attire de nombreux curieux en Europe et dans le monde entier.

Même si le nombre de pratiquants est en pleine évolution, très peu de personnes maitrisent ce que c’est réellement.

Qu’est-ce que c’est que le hygge ?

Loin d’être une technique de développement personnel, le hygge est un concept qui se réfère au sentiment de bien-être que l’on ressent. Il peut s’agir d’une atmosphère chaleureuse inexplicable ou d’une humeur gaie. Le hygge s’apparente à un état d’esprit positif.

Si on se réfère à son étymologie, le mot hygge serait issu du norvégien et ensuite du danois. À l’origine, la signification qui lui était donnée est “penser”. Ensuite, cette interprétation a évolué pour donner “mûrement réfléchi”.

Toutefois, aucune interprétation de ce mot n’est parvenue à faire l’unanimité. Ainsi, le mot hygge ne possède pas vraiment d’équivalent valable dans d’autres langues, dont le français. Il s’agit donc d’un concept typiquement culturel associé au peuple danois.

En effet, le hygge est perçu comme un mode ou un art de vivre permettant à ses pratiquants de demeurer positifs pendant les hivers danois interminables, où le soleil devient très rare. Il est également considéré comme une philosophie, une vision simpliste de la vie ou encore un optimisme quotidien.

Le hygge, c’est ce que vous ressentez de positif dans l’instant, notamment grâce à l’ambiance conviviale dans laquelle vous vous retrouvez. Une simple décoration, une activité, un lieu, une atmosphère, un événement, etc., voilà autant d’éléments pouvant être caractéristiques du hygge.

Ici, le bonheur n’est pas matérialisé. Il est juste question de profiter et de privilégier les petits instants agréables de votre quotidien, comme le fait de passer un moment en famille. Avec le hygge, les moments ordinaires prennent plus de valeur, parce que vous leur en donnez.

Au-delà du fait d’être un état d’esprit, le hygge, à l’instar de tous les arts de vivre, se pratique. Il existe donc quelques principes à mettre en œuvre si vous souhaitez intégrer ce concept à votre quotidien.

Origines

Le mot hygge est en principe d’origine norvégienne. Par la suite, il est apparu au Danemark au cours du moyen âge où il a pris une grande importance. En réalité, le concept du hygge en lui-même est associé à la culture danoise.

C’est au cours du 19e siècle que le hygge tel qu’on le connaît aujourd’hui est né. En effet, pendant cette période, le Danemark a été confronté à de multiples difficultés, notamment sur le plan politique et militaire. Les provinces qui lui étaient rattachées lui ont été arrachées.

En moins d’un siècle, le Danemark a perdu la majeure partie de son territoire. C’est dans cette situation que le peuple danois a commencé à attribuer une grande valeur au concept du hygge. C’était une manière pour eux d’exprimer leur sentiment de sécurité et le fait d’être à l’abri du monde.

Aujourd’hui, le hygge est pratiquement devenu un mode de vie dans les provinces danoises. En effet, l’hiver est la saison dominante au Danemark. Par conséquent, la plupart des activités sont menées à l’intérieur, qu’il s’agisse de jeux, de repas ou toute autre chose.

Étant contraints de rester entre quatre murs durant la majeure partie de l’année, les Danois ont décidé de faire de leurs cadres de vie des espaces très chaleureux et esthétiques. La décoration intérieure dans les habitations danoises fait donc partie intégrante de l’art de vivre qu’est le hygge.

Quels sont les principes ?

L’usage des bougies

Les bougies occupent une place non négligeable dans la mise en œuvre du hygge. Il ne serait pas abusé de dire qu’il s’agit du précepte de base. Ici, il n’est pas question d’allumer une seule bougie isolée dans un coin. Il est plutôt question d’en allumer plusieurs dizaines, et ce, dans toutes les pièces de votre maison.

L’objectif est de bénéficier d’un éclairage non artificiel, ne constituant aucun danger pour vous et votre famille. Vous comprenez donc qu’il ne s’agira pas seulement d’allumer des bougies, mais également d’éteindre vos lampes LED et autres types d’éclairage.

Il vous revient maintenant de profiter de vos moments en compagnie de vos proches ou de votre famille sous une lumière profondément tamisée. Vous verrez assez vite la différence.

Une décoration intérieure adaptée

La décoration intérieure est très importante pour les danois en général et pour les pratiquants du hygge en particulier. En effet, dans les maisons danoises, il y a très souvent un espace qui est consacré au hygge. Vous le reconnaîtrez aux accessoires qui y sont disposés.

Il peut s’agir par exemple d’un fauteuil installé dans un coin reculé ou de coussins doux, de banquettes douillettes, de peaux d’animaux, en l’occurrence la peau de mouton, etc. L’essentiel c’est que votre décoration puisse inspirer calme et quiétude.

Se déconnecter totalement

Pour vous concentrer sur l’instant présent, il est nécessaire de vous déconnecter de tout ce qui pourrait vous encombrer ou détourner votre attention. En d’autres termes, pas de téléphone, de télévision, de radio et surtout pas d’Internet. L’idée c’est de vous détacher de toute distraction extérieure afin de passer un moment authentique.

Aussi, vous pouvez aussi vous habiller « hygge » en arborant quelques accessoires types. Il s’agit entre autres de chaussettes en cachemire, de pull en laine, de legging, etc. Pour finir, le hygge, c’est aussi faire plaisir à ses papilles gustatives sans songer aux calories.