La jalousie maladive, ce fléau du couple

Nous avons tous ressenti le fait d’être jaloux de quelqu’un ou de quelque chose, cette sensation qui nous donne envie d’avoir ce que l’autre possède ou même de posséder l’autre. C’est une émotion partagée par tous et fréquente chez les êtres humains sur tous les niveaux relationnels.

À petite dose, cette émotion est bénéfique et montre un profond intérêt pour son ou sa partenaire ainsi que l’attachement qu’on lui porte. Mais à forte dose, cette jalousie devient maladive et la relation si spéciale avec notre partenaire vole en éclat.

Nous allons voir dans cet article ce qu’est la jalousie maladive, comment la reconnaître et la manière d’y remédier.

La jalousie maladive : qu’est-ce que c’est ?

Avant tout, la jalousie est la peur infondée de perdre le sujet ou l’objet de son désir ou de sa relation. Elle devient maladive lorsqu’elle fait souffrir à la fois la personne propriétaire de la jalousie ainsi que la personne qui la subit.

La jalousie a souvent été romancée et idéalisée, de sorte que nous avons dans l’idée que pour former un couple sain et solide, nous devons être jaloux et garder cette relation secrète.

Elle fait entrer les deux protagonistes dans un cercle vicieux. La personne victime de la jalousie va s’approprier un problème qui n’est pas le sien. En essayant de rassurer la personne jalouse, elle ne fait que la conforter dans ses suspicions, se retrouvant toutes les deux coincées dans une relation toxique.

Selon les psychologues, la jalousie maladive est une forme de paranoïa. La personne jalouse veut la personne convoitée comme exclusive. À long terme ou à haute dose, la jalousie peut devenir néfaste pour tout type de relation.

Elle prend sa source dans la rivalité et la tendance à se comparer aux autres. Ce n’est pas une preuve d’amour, mais plutôt une forme d’attachement dysfonctionnel caractérisée par le fait de posséder.

Différentes relations

La jalousie se présente communément dans le couple, mais pas seulement. On peut la retrouver dans différents contextes :

  • Entre frères et sœurs
  • Entre enfants et parents
  • Entre amis
  • Entre camarades de classe
  • Entre collègues
  • Avec un supérieur hiérarchique

Elle nous accompagne tout au long de notre vie et dans de nombreux domaines.

Les indices montrant que nous sommes jaloux maladifs

La jalousie maladive peut s’installer progressivement. Cela commence par de la jalousie banale, puis, petit à petit, les doutes et incertitudes dans l’esprit du jaloux s’installent. Il va vouloir sans cesse se conforter dans l’idée que sa jalousie a une origine et en chercher les preuves dans tout ce qu’il voit. Au bout d’un certain temps, cette situation devient insupportable des deux côtés.

Il y a plusieurs détails qui peuvent être des signes indiquant que vous êtes jaloux pathologiques :

  • La suspicion : vous voyez des indices de tromperies partout tout en vous confortant dans cette idée. Vous souhaitez que votre partenaire soit exclusif à chaque instant.
  • La vérification : Vous demandez sans cesse des comptes à votre partenaire, le questionnez, le suivez constamment. Toute votre vie se retrouve projetée vers votre partenaire qui en subira les conséquences.
  • L’interrogatoire : votre conjoint/partenaire se sent épié dans ses moindres faits et gestes.
  • La comparaison : Vous vous comparez constamment avec les autres et surtout à un rival hypothétique qui n’existe que dans votre esprit.
  • L’isolement : vous vous isolez, car toutes vos pensées et vos choix de vie se concentrent autour de l’être aimé.
  • La possession : la jalousie est caractérisée par le fait que l’on veuille posséder quelque chose et même un être humain.
  • L’admiration : vous idéalisez votre partenaire.

Exemple de 3 types de jalousie maladive typiques et reconnus

Il existe plusieurs versions de la jalousie maladive qu’il faut principalement identifier avant de pouvoir la soigner.

La jalousie concurrentielle

Elle peut être considérée comme moins pathologique que les autres. Cette jalousie prend sa source dans la peur de perdre l’exclusivité de sa position dans une relation amicale ou amoureuse, dans une position hiérarchique au niveau professionnelle ou même d’un groupe.

Elle est déclenchée par l’instinct de propriété. La jalousie concurrentielle se base sur des faits, mais peut être modifiée par la peur, ce qui fait naître la jalousie. Le manque de confiance en soi et la dépendance affective sont souvent à l’origine de cette jalousie.

La jalousie par projection

Elle apparaît lorsque nous projetons nos désirs, peurs et idées sur l’autre. Cette jalousie n’a aucune base réelle, car elle vient de nous-mêmes et est infondée. Lorsque nous avons une suspicion sur l’autre, c’est parce que nous sommes à l’origine de ce doute.

Si nous avons peur que quelque chose arrive à notre partenaire, c’est parce que nous en avons déjà été l’objet, lors d’une tromperie par exemple. Ce cas est appelé pathologique, car il montre un déni de responsabilité qui est transféré sur l’autre.

La jalousie délirante

La jalousie délirante, voire paranoïaque, est la forme la plus excessive de jalousie.

Elle se produit lorsque nous sommes convaincus qu’il y a tromperie et que nous faisons tout pour le prouver, jusqu’à fouiller les moindres recoins de vie privée de son partenaire en quête d’un indice ou surveiller sans cesse son emploi du temps jusqu’à en contrôler totalement sa vie.

Que faire pour sortir de cette jalousie maladive ?

La jalousie peut venir d’un sentiment d’abandon venant d’un traumatisme d’enfance ou peut venir d’une très faible estime de soi.

Pour surmonter cette jalousie, vous pouvez effectuer des petits exercices pour augmenter votre confiance, il faut par exemple :

  • Ne pas se comparer aux autres
  • Se focaliser sur des preuves d’amour
  • Être ouvert et parler de vos ressentis à votre partenaire
  • Accepter et aimer l’autre comme il est sans rien demander en échange
  • Apprendre à gérer sa propre insécurité et son manque de confiance
  • Prendre soin de soi, de ses envies et de ses besoins
  • Vivre pour soi et pas pour autrui
  • Se valoriser et accepter les compliments

Si votre jalousie devient impossible à vivre pour vous et votre partenaire et que vous voulez arrêter ce cercle vicieux, songez à démarrer une psychothérapie avec un professionnel.