Se soigner grâce à la somatothérapie

Il nous arrive de nous sentir très fatigués sans raison, d’avoir une douleur qui revient régulièrement au même endroit, voire même de ne pas se sentir en harmonie avec son corps et son esprit.

Toutes ces situations viennent du fait que votre corps retient les événements marquants, qui, souvent, ne sont pas digérés par l’esprit. À chaque tension que vous pouvez avoir, qu’elle soit consciente ou inconsciente, votre corps va la retenir.

La somatothérapie cherche à guérir le corps afin de soigner et d’apaiser votre mental. Vous allez découvrir dans cet article ce qu’est la somatothérapie et ce qu’elle peut vous apporter, ainsi que le déroulement d’une séance et ses contre-indications.

Qu’est-ce que la somatothérapie ?

Le mot “somatothérapie” vient étymologiquement du grec soma qui signifie “le corps et la thérapie”. Cela désigne littéralement le soin par le corps et plus spécifiquement par le toucher.

Pour aller plus loin, la somatothérapie est une pratique pluridisciplinaire regroupant de nombreux soins psychocorporels comme le massage, la méditation, la respiration et l’hypnose.

Cette approche est holistique, c’est-à-dire qu’elle se préoccupe du corps dans son ensemble que ce soit d’un point de vue mental ou physique.

Elle se base sur le principe que le corps a une mémoire et retient les souffrances et tensions vécues et parfois même oubliées.

Le rôle du thérapeute est alors de révéler et de soulager ces blocages. Il permet au patient de se retrouver en accord avec lui-même et de retrouver une harmonie entre le corps et l’esprit. En soignant le corps, on peut atteindre l’esprit et le guérir.

À quoi sert la somatothérapie et à qui est-elle destinée ?

Le but de la somatothérapie est d’identifier et de résoudre les problèmes psychologiques somatiques, c’est-à-dire trouver les traces sur le corps comme des douleurs physiques ou des tensions parfois imperceptibles.

Le concept derrière la somatothérapie est que le corps garde en mémoire toutes les expériences, bonnes ou mauvaises, que l’on a vécues. Cela peut être des événements traumatisants qui ne seraient pas « digérées » par l’esprit.

Au début, ces tensions peuvent apparaître comme des blocages ou des lésions psychologiques. Puis, si elles ne sont pas décelées et soignées, ces atteintes à l’esprit peuvent devenir des troubles psychiques et somatiques.

Pour aller de l’avant, cette pratique permet la libération du corps de ses troubles négatifs. Elle permet de débloquer les sentiments et émotions sous-jacents afin de se libérer et de retrouver une harmonie sans tensions entre le corps et l’esprit.

Elle utilise de nombreux outils, principalement le toucher et les techniques de massage, pour pouvoir localiser l’endroit de la tension.

Mais elle peut également utiliser des techniques davantage centrées sur la psychologie comme la visualisation, la méditation et le rire, ainsi que des méthodes centrées sur la psychanalyse telles que la verbalisation, l’élaboration et l’écoute thérapeutique libérant le patient grâce à la parole. Le patient peut, de cette façon, être acteur de sa guérison.

Si vous souffrez de mal-être ou de dépression, d’angoisses, de traumatismes psychiques et même de stress ou d’anxiété, la somatothérapie peut être un moyen de vous soigner.

Comment se déroule une séance ?

Une séance dure entre 45 et 60 minutes en fonction du praticien et des outils utilisés. Dans un premier temps, le somatothérapeute vous posera des questions sur votre vie, vos symptômes, comment vous vous sentez, si vous avez certaines douleurs qui arrivent à des moments précis, etc.

Il s’agit d’un exercice de psychanalyse que le thérapeute effectue. Cet entretien dure entre 10 et 15 minutes, il permet de connaître vos attentes et au praticien de savoir vers quels moyens se tourner pour vous soigner.

Ensuite, le thérapeute utilisera différentes pratiques qui s’adaptent à vous et à votre manière de réagir. Ces techniques peuvent être un échange, le travail de plusieurs postures ou bien une thérapie par le rire.

Les pratiques peuvent notamment se reposer sur un don du thérapeute comme un massage ou bien sur votre expression comme par la parole ou sur des émotions restées bloquées. Le praticien pourra utiliser plusieurs de ces techniques lors d’une séance.

Avec un exemple concret, le praticien peut vous toucher à un endroit précis du corps et sentir une tension que vous n’avez encore jamais décelée. Puis, il pourra vous dire à quel moment le bouleversement est survenu dans votre vie et parfois même quel est l’événement en question.

Enfin, vous pouvez rechercher dans votre mémoire quel est le blocage et en parler à votre somatothérapeute, ce qui lui permettra de le digérer dans votre esprit.

La thérapie se termine par un temps de repos et de relaxation afin de vous permettre de sentir un
changement et vous permettra de récupérer.

Il est conseillé d’espacer vos rendez-vous chez le somatothérapeute toutes les deux semaines, ceci dans le but de ressentir les changements qui se déroulent en vous et de les accepter. Une séance coûte entre 40 et 60 euros en fonction des honoraires fixés par le praticien.

Quelles sont les contre-indications de la somatothérapie?

La somatothérapie, comme toutes les thérapies qui incluent des éléments d’analyse et de réflexion sur soi, est déconseillée pour les personnes atteintes de psychoses. En effet, les personnes atteintes de troubles psychiques ont des difficultés à discerner la réalité de ce qu’elles imaginent. Dans le cas d’une thérapie comme celle-ci, certaines psychoses peuvent refaire surface. L’avis d’un psychiatre est alors conseillé pour ce type de cas.